Quelle alimentation ou recette pour devenir centenaire ?

Plusieurs études sur les centenaires ont montré à quel point l’alimentation joue un rôle important pour bien vieillir. Même si ce n’est pas la seule condition, il est important de manger sainement et certains aliments favorisent notre vieillissement. En plus de ce que l’on mange, il faut avoir un mode de vie sain. Des chercheurs ont fait des travaux sur sur certains villages en Italie au sud de Naples ou encore sur l’île d’Okinawa afin de pouvoir mieux comprendre pourquoi il y avait autant de centenaires dans ces endroits.

Quelle alimentation ou recette pour devenir centenaire ?

Une bonne alimentation est donc importante mais ne pas être seul, avoir des activités pour stimuler la mémoire le sont aussi. Il semblerait même que devenir centenaire est avant tout une question de gênes. Certaines personnes les ont et d’autres pas. Quoi qu’il en soit, il est important de commencer par s’alimenter correctement. Pour cela, je vais vous apporter quelques conseils pour bien manger pour devenir centenaire et rester en plein forme.

Quels sont les bons produits pour une alimentation saine pour vivre centenaire ?

Le régime méditerranéen pour être centenaire

Selon plusieurs études, ce régime est très prisé par les personnes vivant dans des villages près de Naples. Les résultats sont extraordinaires car en effet ces derniers possèdent un record en matière de personnes ayant plus de cent ans. Pour cela, ils mangent principalement du poisson pêchés chaque jour, les légumes de saison qu’ils cultivent, des fruits, des plats à base d’huile d’olive et du romarin. Conclusion ces personnes sont beaucoup moins malades et il y a pratiquement pas de cas d’individus ayant un problème cardio-vasculaire ou au niveau du cerveau.

L’alimentation de l’île d’Okinawa est un exemple pour devenir centenaire

Sur cette île, il y a une forte concentration de centenaire et cela n’est pas le fruit du hasard. En effet, ils ont une bonne alimentation et ils font beaucoup d’activité physique comme la marche. Au niveau de l’alimentation, ces habitants mangent des produits contenant peu de gras et de calories mais avec beaucoup de protéines. Ils se nourrissent donc avec du poisson, des fruits de mer et de la viande (surtout de la volaille), des légumineuses, des céréales, des fruits et des légumes verts.

Les zones bleues sont un exemple à suivre

Ces deux derniers exemples nous montrent que les habitants des zones bleues font attention à ce qu’ils mangent. Le résultat est sans appel avec un nombre record de centenaires. Pour résumer, il faut diversifier notre alimentation tout en privilégiant ce qui est frais.